Pointe d'Argent

Ici pas de placardage tape-à-l’œil et criard mais plutôt de petites choses discrètes et chuchotantes, façonnées dans l'humilité des outils employés et du temps offert à l'élaboration. La rage de l'expression peut se dérouler dans le calme et l'attention, afin d'en saisir chaque infime variation et se s'y appuyer pour qu'advienne la poétique de l'émergence.

Quand on considère que dessiner c'est faire acte de présence sur une surface de pensée, alors le papier vide se gonfle et vibre.

Car le principe de l'image c'est avant tout de donner de la profondeur à un plan. De manière laborieuse, trait par trait, des formes émergent avec lenteur. Des masses grisâtres griffées à l'argent, des lignes noirâtres posées à la bille envahissent l'espace, ou plutôt y prennent leur place.

Ces formes se développent et se structurent pour devenir des entités dans ce qu'on pourrait appeler un élan vital, telles des germes ou des cristaux. Ce qu'en somme la matière s'applique à elle-même pour exister et perdurer et si possible de manière élégante et harmonieuse.

Ici, pas d'imitation de la nature, les formes sont naturelles par leur processus édifiant, par leur façon de se générer. Chaque trait s'appuie sur le précédent, tous œuvrent pour l'ensemble dans un étant donné.

Humilité, calme et volutes.

© 2019 Yann Legrand